Présentation

  • : L'actualité du collège en photos
  • Contact

Infos aux familles

ENT

(Espace Numérique de Travail)

 

Scolinfo

Réservation de ressources

Préparation ASSR

29 avril 2016 5 29 /04 /avril /2016 06:51
Jacques Zylbermine s’est éteint à l’aube de ses 87 ans Jacques Zylbermine s’est éteint à l’aube de ses 87 ans

Jacques Zylbermine est né un 8 mai en Pologne. Sa famille, de confession juive, avait trouvé refuge à Vitré pendant la guerre. C'est là qu'il a été arrêté, en août 1943. Il avait 14 ans. C’est le début de l’enfer qui le mènera au camp de Drancy, et à la déportation à Auschwitz, en octobre, dans le convoi 60. Il passe quinze mois en camp de travail puis se tient en tête de colonne lors de la longue Marche de la mort de l’hiver 1944-45. En avril 1945, les Américains libèrent les déportés. Jacques Zylbermine fête ses 16 ans un mois plus tard.

Au collège, en février 2006, un travail de mémoire a été effectué en présence de Jacques Zylbermine. L’exposition « Auschwitz 60 ans et après ? » a permis la préparation d’un premier échange scolaire avec le collège N°1 du centre ville de Cracovie. En octobre 2008, Jacques Zylbermine a accompagné les élèves et accompagnateurs en Pologne dans le cadre de l'échange pédagogique régulier que l'établissement entretient avec le collège n°1 de Cracovie. Il a participé à l'ensemble des visites, il avait établi très facilement le contact avec les jeunes qui ont pu apprécier sa disponibilité et son humour, ont découvert son histoire et la SHOAH. Son témoignage avait donc d'autant plus d'impact lors de la visite d’Auschwitz-Birkenau en milieu de semaine.

Jacques avait ensuite témoigné devant tous les élèves de troisième au collège d'Argentré. Aujourd’hui, il leur dirait certainement avec un clin d’œil : « Au revoir, les enfants ! » … et nous, nous lui disons simplement « Merci Jacques ! Repose-toi maintenant ! »

Le collège d'Argentré